15
Fév-2017

Intérêt de la mésothérapie sur la cellulite

La plupart des patientes l’ont essayée avec plus ou moins de succès.
Le résultat est fonction du type de cellulite et des produits utilisés.
Depuis la disparition de la thiomucase, à l’arrivée de la lécithine de soja, il existe une variété de produits injectables.
Tout l’art consiste à injecter le bon mélange en fonction du type de cellulite du patient :

  • Cellulite œdémateuse
  • Cellulite graisseuse
  • Cellulite fibreuse

mésothérapie-tunisie
La mésothérapie s’inscrit dans la prise en charge globale du patient avec un suivi, voire une rééducation alimentaire, avec surveillance hebdomadaire du poids
La méoliposculture associe 3 méthodes pour lutter contre la cellulite :

La mésothérapie :

la plus connue des méthodes pour drainer et éliminer de façon naturelle la partie liquidienne de la cellulite.

La lipolyse :

Il s’agit d’une lyse graisseuse, à base de lécithine de soja injectable, qui permet de dissoudre les cellules graisseuses, qui sont avec l’eau, le deuxième composant de la cellulite.

Le remodelage par ultrason :

Pour sculpter la “peau d’orange” afin de lisser la peau, en agissant en profondeur sur les cellules graisseuses qui serons éliminées par la circulation lymphatique.
La combinaison de ces 3 méthodes complémentaires, à raison d’une séance par semaine, permet d’obtenir des résultats rapides.
Les injections sont pratiquement indolores, grâce a un refroidissement de la peau “cryothérapie” préalable.
Il est important de prendre en charge le plus globalement possible le patient tout en recherchant les « points faibles » de son organisme.
La médecine esthétique, par son approche spécifique de la peau, permet d’apercevoir et de traiter les défauts ou les subcarences du corps.

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article: