08
Nov-2018

4 % des candidats des interventions esthétiques sont des adolescents

Non classé   /  

Dans un climat de selfies et de médias sociaux, les spécialistes dans le domaine de la santé rapportent que de plus en plus d’adolescents se tournent vers les chirurgiens plasticiens pour les aider à améliorer leur apparence et à se sentir mieux.

Aujourd’hui, et avec des applications comme le Snapchat et d’autres programmes et filtres pour smartphone, les personnes peuvent facilement changer leur apparence, avoir des oreilles de chiot et des crocs de vampire, etc.

Kynedy White, une étudiante de première année dans le comté de Lee à Floride a été interviewé sur le comportement des adolescents face à face à la technologie et à leur apparence. “Vous suivez les réseaux sociaux instagram, tweeter, facebook, et autres et vous voyez les filles ont de grands yeux et les beaux sourcils, le petit nez, les grandes lèvres, une peau claire, et vous, vous vous regardez dans le miroir et vous dites : mais je n’ai rien de tout ce qu’elles ont ! je ne ressemble pas à ça !»

Kyndey a ajouté que la plupart des adolescents ne se sentent pas assez belles sans filtre leurs photos. D’ailleurs, avant de partager leurs photos il faut modifier les photos qui sont assez sombres.

N’importe qui, et avec un smartphone peut effectuer des montages, qu’il s’agisse de donner des lèvres pulpeuses à de plus grands yeux, même à une taille plus petite.

“Lorsque vous ouvrez votre téléphone, vous voyez toutes les personnes que vous souhaitez ressembler et votre sentiment personnel à l’égard de vous-même en pâtit”, a déclaré Ciara Fortier, un senior du comté de Lee.

Mais c’est devenu plus que l’édition virtuelle.

Les statistiques de la Société Américaine des Chirurgiens Plasticiens

La société américaine des chirurgiens plasticiens a déclaré que 229 000 interventions esthétiques avaient été pratiquées sur des jeunes de 13 à 19 ans en 2017. Actuellement, les adolescents représentent environ 4% des interventions de la chirurgie esthétique.

Dans une interview avec une chaîne américaine, le chirurgien plasticien Ralph Garramone a indiqué que l’augmentation remarquable des chiffres concerne les adolescents qui choisissent de faire des interventions de la médecine esthétique à travers des produits injectables : Botox, PRP, Acide hyaluronique, etc.

Les procédures les plus courantes chez les adolescents sont le remodelage du nez, la gynécomastie chez l’homme et la chirurgie de l’oreille.

Selon le Dr.Garramone, chirurgien esthétique depuis plusieurs années, il est très important de comprendre les motifs de la chirurgie chez les adolescents et de bien choisir les candidats appropriés à tel ou tel intervention.

Selon un article récent publié dans le Journal de l’Association Américaine Médicale, des chercheurs ont déclaré qu’avant les médias sociaux, les patients rapportaient des coupures de magazines de leurs célébrités préférées. Maintenant, les patients apportent des versions éditées et filtrées de leurs propres visages.

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article: